News

Asset management explained header
  • 20. octobre 2020
    Statistique sur le marché des fonds, septembre 2020

    La fortune des fonds de placement recensés dans la statistique de la Swiss Fund Data SA et Morningstar s’est élevée en septembre 2020 à CHF 1 248,5 mrd. Par rapport au mois précédent, ceci correspond à une légère augmentation de CHF 1,4 mrd ou 0,1%. Les flux de trésorerie nets ont représenté CHF 2,8 mrd.

    Vers les communiqués de presse
  • 25. septembre 2020
    La Swiss Funds & Asset Management Association (SFAMA) et l’Asset Management Platform Switzerland (AMP) unissent leurs forces

    La Suisse est un centre d’Asset Management important en Europe et dans le monde. Afin de renforcer encore cette position, l’Asset Management Platform Switzerland (AMP) et la Swiss Funds & Asset Management Association (SFAMA) ont décidé de fusionner à l’automne 2020 au sein de l’Asset Management Association Switzerland.

    Cela concrétisera davantage encore l’orientation résolue vers l’Asset
    Management et mettra en lumière l’importance économique de cette
    discipline. L’objectif demeure par ailleurs d’instaurer et préserver un
    environnement politique et réglementaire favorable pour la branche en
    Suisse.

    Vers les communiqués de presse
  • 24. septembre 2020
    Nouveaux membres

    Le Comité et le Conseil de direction se réjouissent de souhaiter la bienvenue aux nouveaux membres suivants:
    - CapstoneLaw
    - UBS Asset Management Switzerland AG

    Learn More
  • 21. septembre 2020
    Communiqué de presse 13/2020

    Le marché suisse des fonds a toujours le vent en poupe

    Statistique sur le marché des fonds, août 2020
  • 14. septembre 2020
    ESMA addresses delegation of portfolio management functions in context of AIFMD review

    Le 18 août 2020, l’Autorité européenne des marchés financiers (AEMF/ESMA) a publié une lettre adressée à la Commission européenne concernant la révision de la Directive sur les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs (AIFMD). Cette lettre traite, entre autres, de la délégation des fonctions de gestion de portefeuille à des tiers et de la question de fond. En particulier, il est mentionné que de telles délégations à des tiers en dehors de l’UE augmenteraient avec le Brexit, ce qui, de l’avis de l’AEMF, accroîtrait les risques opérationnels et de surveillance et soulèverait la question de savoir si les AIF/FIA (ainsi que les UCITS/OPCVM) peuvent encore être gérés efficacement par les gestionnaires de fonds d’investissement alternatifs agréés ou les sociétés de gestion d’OPCVM/UCITS.

    Il est compréhensible que les remarques faites par l’AEMF aient donné
    lieu à des discussions dans les rangs de nos membres. Ces déclarations
    devraient être évaluées à la lumière de l’évolution politique actuelle, notamment en ce qui concerne le Brexit. Nous sommes convaincus que le
    modèle de délégation existant fonctionne bien et revêt une grande importance non seulement pour les gestionnaires d’actifs de pays tiers, mais également pour le succès du modèle AIFMD/OPCVM lui-même, ainsi que pour les marchés et les investisseurs au sein de l’UE. Il doit donc être maintenu en tout état de cause. Nous continuons de suivre de près l’évolution de la situation et nous participons activement à cette discussion par le biais des canaux de l’EFAMA. Nous tiendrons nos membres au courant de l’évolution de la situation et, en particulier, lors nos prochaines manifestations d’information en novembre.

    Lien vers l'ESMA
  • 07. septembre 2020
    Update: Berufliche Vorsorge - Verordnungen werden aktualisiert

    Am 4.9.2020 hat das BSV ergänzend zum Verordnungstext und den Materialien eine Mitteilung zur Auslegung der revidierten Bestimmungen zu den Infrastrukturanlagen (Art. 53 und 55 BVV2) publiziert. Damit klärt das BSV Auslegungsfragen zum Hebelverbot bei Infrastrukturanlagen, die sich aufgrund des nach der Vernehmlassung angepassten Erläuterungsberichts ergeben haben.

    Link zur Webseite des BSV
  • 26. août 2020
    Prévoyance professionnelle: actualisation d’ordonnances

    Lors de sa séance du 26 août 2020, le Conseil fédéral a adopté des modifications ponctuelles de quatre ordonnances ayant trait à la prévoyance professionnelle. Ces modifications sont nécessaires afin d’assurer l’adaptation des dispositions aux évolutions financières et actuarielles. En outre, plusieurs mandats confiés par le Parlement sont ainsi mis en œuvre. C’est le cas, par exemple, des dispositions prévoyant que les institutions de libre passage et les institutions de la prévoyance individuelle liée puissent, elles aussi, réduire ou
    refuser des prestations en capital à un bénéficiaire qui aurait causé intentionnellement la mort de la personne assurée.

    Link