PACTA Test de compatibilité climatique 2020

Dans l’Accord de Paris, la communauté internationale s’est fixé comme objectif d’orienter les flux financiers vers une économie respectueuse du climat, s’inscrivant ainsi dans la voie de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la résilience au changement climatique. L’objectif de l’accord doit être atteint avec des mesures volontaires de la part des acteurs. En application cet accord, que la Suisse a également ratifié, la Confédération prépare les principes et les outils et se tient à disposition comme partenaire. Depuis 2017, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a lancé, en étroite collaboration avec le Secrétariat d’État aux questions financières internationales (SFI), un test dit de compatibilité climatique pour les acteurs du marché financier.

Le test de comptabilité climatique s’intitule PACTA 2020 (Paris Agreement Capital Transition Assessment). La méthode PACTA analyse de manière standardisée les actions mondiales, les obligations d’entreprises et les portefeuilles de crédits. Développée par « 2°Investing Initiative », un think tank international indépendant et à but non lucratif, cette méthode est utilisée par de nombreux établissements financiers et États.

La participation au test 2020 était volontaire, anonyme et gratuite. Elle était pour la première fois à la disposition des asset managers. L’administration fédérale ne recevrait et ne communiquera que les données agrégées et anonymisées. En procédant à des tests réguliers de compatibilité climatique, la Confédération peut déterminer dans quelle mesure les progrès vers une orientation des flux financiers en faveur du climat ont été réalisés par des mesures volontaires, ou si d’autres options doivent être envisagées. L'invitation de l'OFEV à participer au test a été lancée par l'intermédiaire des associations du secteur financier et de l'OFEV, entre autres. Le test est aussi proposé aux gérants qui offrent des produits immobiliers en Suisse.

Un nombre représentatif de caisses de pension, d’assurances, de banques et d’institutions de gestion d’actifs suisses ont pris volontairement part au test PACTA 2020, ce qui permet d’observer l’évolution depuis le test de 2017 à un niveau agrégé du marché financier. Au total, 179 établissements financiers y ont pris part, parmi lesquels pour la première fois des banques et des institutions de gestion d’actifs. Dans l’ensemble, environ 80 % des investissements en actions et en obligations d’entreprises, la moitié des biens immobiliers détenus par des investisseurs institutionnels et les trois quarts des immeubles d’habitation suisses couverts par des hypothèques ont pu être examinés dans le cadre du test PACTA 2020. Ce test standardisé montre aux établissements financiers où se situent leurs produits financiers et leurs investissements par rapport à leurs concurrents. Les participants sont libres d’utiliser les résultats pour un travail de suivi interne uniquement ou de les publier.

Lien vers le communiqué de l'OFEV

Rapport