• HOME
  • Thèmes
  • Prévoyance et investissement

Prévoyance et investissement

L'industrie suisse de la gestion d'actifs joue un rôle central dans le financement des institutions de prévoyance, de l'AVS/AI, de la prévoyance professionnelle LPP ainsi que de la prévoyance privée dans le cadre du 3e pilier. Sur la fortune totale de la prévoyance professionnelle estimée à plus de 1 billion de francs suisses à l'échelle nationale, plus de 40 pour cent sont générés par le "troisième cotisant", c'est-à-dire par les revenus du capital des caisses de pension. Avec leurs solutions de placement, les gestionnaires d'actifs se voient dans l'obligation d'apporter une contribution importante à l'économie nationale grâce à des rendements ajustés au risque.

Tant les études suisses qu'internationales attestent de la bonne réputation du système de prévoyance suisse. Les responsables des placements obtiennent des rendements supérieurs à la moyenne par rapport aux indices de référence, les frais de gestion de la fortune ayant tendance à baisser et étant considérés comme faibles en comparaison internationale (environ 0,5 %).

Néanmoins, le système de prévoyance suisse a tendance à être à la traîne en comparaison internationale. L'AMAS a pour objectif de renforcer le rôle du "troisième contributeur" dans les efforts de réforme en cours, grâce à l'Asset Management en tant que fournisseur de solutions. Pour chaque franc généré par les prestations de gestion d'actifs, la population suisse doit accepter moins de réductions de prestations.

L'AMAS s'engage donc pour une exploitation optimale de la capacité de risque dans les caisses de pension, afin d'obtenir de meilleurs rendements et de garantir à long terme les capitaux de prévoyance épargnés.